" Jean Rian " Une histoire de style depuis + de 50 ans

Rétrospective ?

 

Il était une fois un immigré arménien, du nom de Henri Hatcherian, qui débarqua de Turquie en 1915 à Marseille, avec sa femme.

 

Il s’installa comme cordonnier à Avignon. A l'epoque

 

Jean Rian , c 'est tout d 'abord un styliste de talent :

 

Il se fît remarquer au sortir de la seconde guerre mondiale pour ses dessins et ses collections innovantes.

 

Il se lança dans le stylisme au début des années 50, avec sa griffe JEAN RIAN.

 

" Jean " qui est le prénom de son Fils

 

Celui-ci travailla dans l’échoppe de son père, puis il allât dans la prestigieuse école de la chaussure de Romans sur Isère, dans les années 1940.

 

Le succès fût fulgurant grâce à des collections très stylées, innovantes (premières semelles élastomères) pour l’époque, et à prix bas.

 

La chaussure "mode pour tous" était née, grâce à lui et au baby boom.

Son but ? : apporter le style mais à un prix abordable .

 

En 1956 il lança une idée de génie : la chaussures de sport pour la ville, la RIAN BALL vendue dans toute l’Europe par milliers d’exemplaires.

 

Pour l'époque : C’était un scandale que de proposer des semelles en gommes ou en d'autres matières que du cuir, (ce qui est de nos jours ultra recherché pour la souplesse et son économie d 'entretient), une pure fantaisie que de proposer des chaussures femmes " sportive " à la ville ...

 

Le modèle évoluera, et perdurera jusqu’en 1966, dans pratiquement toutes les couleurs.

 

 

Novateur et créateur , " la Griffe Rian " etait un faire valoir de nouveauté , il fit de nombreuses associations avec des marques comme Bocage , mais également les grands Magasins Parisiens .

 

 

Il créera plusieurs boutiques de chaussures à son nom, dans sa ville, Avignon.

 

Les Boutiques Rian , sont la suite logique de cet état d 'esprit .

Des boutiques multi gammes , multi prix , mais avec une seule signalétique " LE STYLE ! "

 

Son fils Jean, le rejoindra dans les années 80.Apportant une vue plus dynamique notamment avec l'apport de nouvelles marques et de nouveaux styles , également l' implication du Street " La mode de rues "  , élargissant ainsi la clientèle , la rajeunissant également .

 

Les Boutiques évoluent , mais l’État d 'esprit reste présent .

"Bruno" @Topheshooter
"Bruno" @Topheshooter

 

Bruno Gobin, son ami, rejoindra Jean en 1995.

 

Leurs boutiques furent les premières vitrines dites «aquarium», pas de déco, ni podium, ni séparation avec le magasin. Tout est visible. Le client peut rentrer dans les vitrines, toucher et essayer les pieds qui s’y trouvent. Tout est au sol, posé par terre. Le client peut évoluer autour des pieds, présentés à la fois dans le magasin et en vitrine.

 

Par la suite, ce concept se généralisa, et évoluera, en y apportant du mobilier.

 

 

Le concept reste toujours le même depuis plus de 50 ans : des chaussures modes, originales, de qualités, mais à des prix abordables.

 

Du coup Jean Rian, a toujours été visité par la majorité des gens de la région, qui depuis 4 générations, sont toujours étonnés par les vitrines, et viennent pour, au moins, « voir », connaître les tendances, ou se faire plaisir.

 

L’accueil est le même depuis 50 ans, car un certain savoir faire se transmet. Même si la vente et le client n’est plus le même : pas de faux semblant, ni de fausse servilité, mais un rapport proche et franc. Pas de vente forcée, ni de vente amenée.

 

Seul le style du client rentrera en ligne de compte pour l’aide qui lui sera apporté.

 

Il est très rare que le client achète ici un produit qui ne lui convient pas, ou qu’il regrettera quelque jours après.


Magasin de chaussures pour femmes sur Avignon
Chaussures Femmes
Boutique de chaussures sport & mode sur Avignn et Le pontet Vaucluse
Urban Shoes
Boutique de chaussures pour hommes en Avignon
Chaussures Hommes
Magasin d'accessoires de mode et tendances sur Avignon
Accessoires